Qui dit été, dit soleil ! Et qui dit soleil, dit messages subliminaux pour nous en protéger. Médias, télévision, magazines, radios… ont tous le même message au sujet du soleil : Attention, Danger ! Le soleil est mauvais pour notre santé, il faut s’en méfier. Et si nous prenions un peu de recul ?

Texte : Nelly Sevin, psychopraticienne, réfléxologue, formatrice.

Erronées ou amplifiées ces informations ont pour effet, bien souvent, de semer la peur et faire de nous des bons consommateurs disciplinés. Le but derrière la majorité de ces propagandes est d’induire des besoins de consommation.

Nous courons dans la parapharmacie la plus proche, une parfumerie ou plus simple encore n’importe quelle grande surface pour acheter la panoplie protectrice du vacancier. Panoplie qui n’oublie personne de nos chers petits chérubins en passant par Monsieur et pour finir Madame, qui peut exceller dans le nombre de flacons à s’approprier tellement l’offre dépasse la demande. Le bon sens plutôt que la psychose

Etes-vous, pourtant certain de bien connaître les méfaits et surtout les bienfaits du soleil ? La première alarme face au danger du soleil, vu l’impact psychologique de la maladie dans notre société, est le cancer de la peau. Sachez qu’en France, le mélanome de la peau se situe au 11ème rang des cancers diagnostiqués, tous sexes confondus.

• Nombre de décès estimés en 2012 : 1672 (954 hommes – 718 femmes).

• Âge moyen au moment du diagnostic : 61 ans pour l’homme et 64 pour la femme.

Grâce aux statistiques qui nous sont présentées, on peut se poser la question si réellement il est nécessaire de générer une psychose du cancer de la peau dès la montée du mercure…

Reste toutefois à adopter la bonne attitude face aux chaleurs en retrouvant un peu de bon sens pour profiter de cette période de l’année, chère à notre cœur. C’est la saison qui représente la détente, la convivialité, un plus grand contact avec la nature.

Nous bénéficions d’une plus grande variété d’aliments riches en vitamines, excellents pour notre peau comme les fruits et les légumes frais.

Les « vrais » dangers du soleil : nous pouvons les classer en cinq facteurs principaux

femme devant la mer avec un chapeau soleil

1/ La chaleur excessive

Les températures élevées sont plus dangereuses que le soleil lui-même, surtout pour les bébés et les personnes âgées. N’étant pas ou plus autonomes, il est bien entendu que l’entourage proche doit veiller à ce qu’ils ne soient pas maintenus dans une atmosphère surchauffée ou sous le soleil direct.

Durant les jours de chaleur intense, c’est le taux d’hydratation qui sera prioritaire à maintenir dans l’organisme. C’est la première des surveillances à adopter auprès de cette catégorie de personnes.

Un brumisateur, à proximité d’eux est très utile et maintient la sensation de fraicheur sur la peau.

2/ L’insolation

L’insolation est principalement due à une exposition prolongée sous le soleil ou bien par un long effort, pour les sportifs ou personnes travaillant sous le soleil par une température élevée.

Il sera nécessaire d’adopter le même principe que pour se protéger de la chaleur, à savoir : Bien s’hydrater et porter des vêtements souples et légers.

3/ Les brûlures

Les brûlures surviennent lors d’une surexposition au soleil. C’est le fameux coup de soleil. Elles apparaissent également lors d’une exposition prolongée. Les responsables sont les UV.

Les premiers signes sont la rougeur de la peau, signal d’alarme qu’il ne faut pas négliger. Les méfaits du soleil proviennent principalement de cette exposition excessive, souvent de manière statique, comme se faire bronzer couché aux heures les plus chaudes de la journée ou en restant dans la même position durant de longs moments.

Attention aussi à l’endormissement !

4/ Le vieillissement cutané

Ces coups de soleil répétitifs sont la source de vieillissement de la peau qui petit à petit perd de sa souplesse et devient plus sèche. Les rides apparaissent et forment des sillons sur la peau, de plus en plus profonds.

Pour les peaux sensibles et claires ainsi que pour les enfants, la seule et réelle protection dès que la peau présente des signes de saturation (légères rougeurs, sensation de peau chaude) sera le vêtement pour le corps et la casquette ou le chapeau pour le visage et les yeux.

Éviter les heures où le soleil est à son apogée. Et aucune exposition en période de canicule.

5/ La photosensibilisation

La photosensibilité est une réaction de la peau liée à l’association du soleil et de la prise de médicaments comme les anti-inflammatoires par exemple.

Attention même aux produis cosmétiques et crèmes de beauté ainsi que les huiles essentielles.

Bienfaits pour nous !

coucher de soleil rouge orange dans un champs ombre de céréales

Pour résumer, un manque de vigilance et/ou une attitude naïve peuvent avoir des conséquences graves sur notre santé et non à cause du soleil. Ce n’est donc pas lui qui est dangereux mais notre comportement face à lui. L’envers du décor est pourtant que les bienfaits du soleil sont capitaux pour notre équilibre vital et ce sur tous nos différents corps.

Le premier de la liste est l’apport en vitamine D

Cette vitamine indispensable pour notre santé, intervient dans la calcification des os et améliore l’évacuation des toxines de notre organisme, particulièrement grâce au foie et aux intestins. Elle agit aussi sur la fertilité et régule certains gènes essentiels pour le développement de notre cerveau. Pour les personnes âgées, elle est préventive et diminue les risques d’Alzheimer et la maladie de Parkinson…

Elle contribue à un meilleur système immunitaire grâce aux UVB (rayons ultra-violets émis par le soleil) qui synthétisent la vitamine D. Les peurs engendrées sur le soleil font que ceux-ci sont partiellement bloquées avec l’usage des crèmes solaires et nous privent d’une part de cette bonne vitamine.

Elle intervient dans la prévention des infections virales, bactériennes, auto-immunes et maladies cardio-vasculaires. Il suffit de quelques minutes par jour d’exposition pour recevoir tous ses bienfaits.

L’idéal est d’exposer les différentes parties de notre corps. Et toutes si on le peut, derrière sa fenêtre par exemple, n’attendez pas l’été pour le faire, vous ne vous en porterez que mieux (Bien entendu, veillez à être à l’abri des regards et de respect de vos voisins).

Pour les personnes âgées qui très souvent sont en carence de vitamine D car elles restent plus couvertes ou bien ne sortent plus, idem pour certains malades, peut-être serait-il bon de remplacer le canapé et la télé par un joli fauteuil confortable accompagné d’une lecture à l’ombre d’une terrasse ou dans le jardin ?

Voir pour les citadins qui le peuvent, profiter du balcon aux heures douces de la journée. N‘hésitez pas à utiliser la technique de la fenêtre pour les personnes alitées, le matin ou en fin de journée où la luminosité est encore bien présente, sauf par temps très chaud.

Le soleil booste notre humeur

Au-delà de notre corps physique, le soleil stimule notre moral. C’est la lumière naturelle, en traversant la rétine, qui « booste » notre optimisme. Elle régule notre horloge interne grâce à la stimulation des glandes endocrines et particulièrement la glande pinéale.

Glande de l’humeur et de la créativité, le soleil s’avère donc un excellent remède naturel contre la dépression. Il favorise le lâcher prise, le recul sur nos soucis quotidiens et procure une détente intérieure durable. Il agit sur nos émotions. Nos pensées deviennent plus positives.

Et il agit même sur le corps énergétique

En médecine chinoise, l’été représente le feu, la joie, l’excitation. Le gouverneur de l’élément du Feu est le cœur. Des études sur la cohérence cardiaque réalisées par David O’Hare ont démontré que le cœur crée ses propres neurones.

Le feu du soleil et la lumière sont l’énergie de vie de notre être profond. C’est grâce à cette nourriture céleste que nous apprenons et ressentons l’amour pour soi et les autres.

Comme toute nourriture, il convient de trouver l’équilibre, le juste milieu.

Mode d’emploi pour jouir du soleil

pieds de femme vernis à ongle rouge corail devant la mer avec un soleil

Bannissez les crèmes et écrans solaires. Ils empêchent notre système de défense, en l’occurrence la peau, de donner l’alerte. Leur fonction est de bloquer les UV, ce qui a pour conséquence de limiter la synthétisation de la vitamine D et la peau de rougir.

Résultat, la peau ne pouvant plus traduire par son changement de couleur le seuil de saturation face aux rayons du soleil, vous prenez le risque en restant exposé de conséquences plus graves comme l’insolation par exemple.

Préparez votre peau en douceur

Exposez-vous de manière naturelle en ayant une activité physique, ne serait-ce que marcher ou bien, si vous souhaitez bronzer, habituez progressivement votre peau.

Commencez par quelques minutes par jour pour progresser à plusieurs heures suivant votre type de peau bien entendu.

Adoptez une alimentation riche en antioxydants et en oméga 3

Consommez des fruits et des légumes très frais et biologiques.

L’alimentation vivante est la plus recommandée pour notre organisme.

Déshabituez-vous des lunettes de soleil

Sauf si elles font partie de votre garde-robe ou d’accessoires décoratifs, laissez vos yeux accueillir le plus de lumière naturelle possible.

William Bates, créateur de la gymnastique oculaire, après de nombreuses expériences avec ses étudiants a constaté à l’inverse des idées reçues, une amélioration de la vue grâce à l’exposition naturelle de nos yeux au soleil.

Procédez graduellement et portez une casquette ou chapeau si l’intensité lumineuse vous dérange, surtout au départ.

Enfin, la meilleure protection est d’écouter son corps !

Pour les enfants les protéger en leur laissant un tee-shirt par exemple, mouillé éventuellement suivant la température et le lieu où vous vous trouvez, sans oublier le bob !

Dans la famille des bienfaits, choisissez, autant que faire se peut, de changer votre rythme de vie. Nos anciens le savaient. Levez-vous plus tôt pour profiter de la fraicheur du matin, redécouvrez la sieste pour récupérer et vous reposer, pour enfin savourer les moments doux des soirées d’été, au calme, sans nuisance sonore si possible, avec pour seul bruit le silence.

Je vous souhaite que cet été soit l’occasion de vous faire un nouvel ami pour la vie !