À l’approche des périodes d’examens, des exercices simples pour accéder à son plein potentiel !

par Céline Chabert,
Kinésiologue

Kinésiologie : l’antisèche au naturel !

La kinésiologie éducative, mise au point dans les années 1970 par le Dr Paul Dennison, a pour objectif de développer les capacités d’apprentissage à travers la coordination cérébrale.

Cette gymnastique du cerveau propose un ensemble d’activités physiques ludiques et simples, et vise à retrouver une bonne latéralité entre les deux hémisphères cérébraux et une bonne coordination des différentes zones du cerveau impliquées dans la réalisation d’une tâche : vision, écoute, parole, mémoire, mouvement, concentration, coordination, organisation.

Les exercices proposés, pratiqués régulièrement, permettent de faire fonctionner en harmonie toutes les parties du cerveau au niveau de :

  • La latéralité : capacité à utiliser de façon fluide et coordonnée les deux hémisphères cérébraux en traversant la ligne médiane.
  • Le centrage : capacité à donner une réponse organisée et réfléchie à une problématique sans être envahi par une émotion.
  • La focalisation : capacité à utiliser efficacement les informations qui arrivent dans les zones cérébrales visuelles, auditives et kinesthésiques.

5 astuces pour stimuler le cerveau

1. Avant tout, boire de l’eau !

L’eau, grâce à sa conductivité électrique, favorise les échanges, notamment neuronaux. Rappelons que notre corps est constitué d’eau à environ 70 % et notre cerveau à 90 %…

Boire un verre d’eau avant de se mettre au travail facilite l’accès à l’information.

2. Stimuler les points dits « des hémisphères ».

Poser une main sur le nombril ; avec l’autre main, masser profondément les points situés sous la clavicule, de chaque côté du sternum, pendant 20 à 30 secondes. Inverser les mains et recommencer.

Activer ces points d’acupuncture favorise la circulation de l’énergie et améliore la cohérence de la pensée associative.

3. Faire des mouvements croisés.

Lever simultanément le bras et la jambe opposés puis toucher le genou avec la main. Alterner les deux côtés (entre 15 et 20 fois par côté).

Traverser la ligne médiane améliore la coordination visuelle, auditive et tactile tout en stimulant le fonctionnement simultané des deux hémisphères cérébraux.

Variantes : en musique sur différents rythmes, les yeux fermés, en passant derrière le corps, en touchant le genou avec le coude, en sautant entre chaque changement…

4. Se mettre en position « Cook ».

Mettre la jambe gauche sur la jambe droite, poser le bras gauche sur le bras droit et joindre les deux mains. Les enrouler. (Possibilité de faire jambe droite dessus + bras droit dessus).

Sur l’inspiration, coller la langue au palais. Relâcher la langue sur l’expiration. Faire plusieurs respirations complètes et sortir de la position.

Dans un 2nd temps, joindre les bouts des doigts (pouce contre pouce, index contre index…) et renouveler les mouvements respiratoires.

Cette position apaisante a un impact sur le centrage et l’écoute. Elle permet d’améliorer l’attention.

5. Toucher la zone « d’équilibre ».

Poser une main sur le nombril ; de l’autre main, couvrir avec 2 doigts le point situé derrière l’oreille, à l’endroit où le crâne se pose sur le cou, pendant environ 1 mn (le menton est rentré, la tête est de niveau). Inverser les mains et recommencer.

 

Activer cette région permet de faire un équilibrage rapide des 3 dimensions (gauche/droite, haut/bas, avant/arrière), d’éliminer les effets de la surconcentration et de favoriser la prise de décision.

Variantes : masser la zone avant de la toucher, pousser lentement la tête en direction des doigts pour soulager les tensions.

Cette série d’activités au quotidien vous aidera à maintenir une activité cérébrale de qualité

Pour aller plus loin

Envie de découvrir d’autres exercices ? d’approfondir vos connaissances ? Voici deux références utiles… 

  • « Apprendre par le mouvements », de Paul Dennison (Editions Sully)
  • « Brain Gym : le mouvement, clé de l’apprentissage » de Paul & Gail Dennison (Editions Le Souffle d’Or)

Besoin de soutien pour vos examens ?
Des difficultés comme la timidité, le manque de confiance en soi, la peur de prendre la parole, la nervosité excessive, la démotivation, etc. peuvent être abordées en séance de kinésiologie appliquée.

Trouvez un kinésiologue certifié sur snkinesio.fr

AVEZ-VOUS DÉJÀ PRATIQUÉ LA KINÉSIOLOGIE ?

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et faites vivre la planète Naturelles en nous racontant votre histoire. Conseils, opinions, vécu, la communauté Naturelles vous attends.