1. LA PHYTOTHÉRAPIE

    Pour diminuer la sévérité des symptômes ainsi que la sévérité de la crise, pensez au plantain, au romarin et à l’oignon (quercétine). Extraits de plantes que l’on trouve facilement en gélule. Ces trois plantes agissent comme des anti-histaminiques. Elles sont anti inflammatoires. Elles améliorent l’ensemble des symptômes et en particulier les rougeurs et les démangeaisons du nez et des yeux, les éternuements et le larmoiement.

  2. DU CÔTÉ DE L’ASSIETTE

    Limitez les apports alimentaires de produits laitiers de vache. Ils sont souvent à l’origine de troubles immunitaires chroniques. D’autres aliments peuvent ne pas être tolérés par l’organisme (Ex : les fruits à coque, le soja, le gluten, etc.)

    Les conseils Naturelles

    Plus de 25% des Français sont concernés de la fin du mois de mars jusqu’aux premiers frimas de l’automne. Toutefois, l’allergie n’est pas une fatalité ! En effet, il existe des solutions naturelles ayant fait leurs preuves, notamment la quercétine, le curcuma et les oeufs de caille.

    Découvrez les Oeufs de caille synergisés. Une synergie d’actifs naturels (œufs de caille lyophilisés, curcuma, ortie, quercétine et minéraux) pour contribuer à la résistance de l’organisme face aux allergènes et limiter les désagréments printaniers.

    Commandez-en facilement juste ici :www.copmed.fr

    Pensez à ajouter des oméga 3 dans votre assiette. En effet, la consommation régulière d’huile végétale biologique de première pression à froid (colza, cameline, carthame, etc..) et de poissons gras (sardines, maquereaux) a un effet protecteur sur les pathologies allergiques. Les Oméga 3 diminuent la sensibilité aux allergènes et sont aussi très anti-inflammatoires.

    L’apport régulier en fruits et légumes apporte un large panel de vitamines et minéraux qui favorisent les réactions épigénétiques source de bonne santé.

  3. LA MICRO-NUTRITION

    Rééquilibrez la flore intestinale avec des probiotiques. Le ré-équilibrage de la flore intestinale par ces microorganismes vivants peut prévenir les rhinites, diminuer la fréquence et l’intensité des symptômes.

    Attention à la carence en vitamine D. Elle peut aggraver le dysfonctionnement immunitaire et diminuer la capacité respiratoire. Le magnésium marin participe à réduire lui aussi l’hypersensibilité de nos cellules aux stimulis extérieurs.

    Prenez également le temps de vous poser, de vous chouchouter pour limiter le stress qui n’arrange assurément pas les choses !

    Les conseils Naturelles

    Autorisez-vous par exemple une cure respiration-immunité au naturel avec une infusion Benifuki

    Le Benifuki est un thé vert aux propriétés remarquables.

    Il est riche en catéchines et plus particulièrement en EGCG’3-Me, substance reconnue au Japon pour lutter contre les allergies saisonnières.

    Des plantes et épices aux précieuses propriétés complémentaires ont été ajoutées à cette recette : le gingembre a des propriétés antioxydantes et aide à soutenir l’immunité. L’ortie contribue aux défenses de l’organisme. La cannelle soutient la santé des voies respiratoires supérieures.

    Attention cependant : Ne peut remplacer une alimentation variée, équilibrée et un mode de vie sain. A envisager dans le cadre d’un programme de 4 à 12 semaines, dent 4 avant la saison des pollens, a raison de 2 sachets par jour pour un maximum de bienfaits.

    Vente en ligne et en magasins bio. www.aromandise.com

 

Texte : Christelle Martin Passalacqua – Naturopathe