L’équilibre naturel de la flore intestinale est essentiel au bon fonctionnement du système digestif et influence directement notre système immunitaire et notre vitalité. Avec les produits de la ruche, notamment le pollen congelé à l’état frais de ciste, vous pouvez retrouver un mieux être intestinal qui rejaillira sur votre état général.

Le pollen entomophile naît de la rencontre des abeilles et des fleurs. Il renferme bon nombre d’éléments nutritifs et bénéfiques pour l’organisme. Parmi ces éléments, on va trouver une grande partie des vitamines C, B et E, des antioxydants (caroténoïdes et polyphénols), des fibres, des enzymes et des ferments lactiques.

D’où viennent ces ferments lactiques ?

Ces derniers sont élevés par les abeilles sur le nectar à l’intérieur de la ruche. Avant de partir butiner, elles remplissent leur jabot de nectar et le régurgitent pour humidifier les pelotes de pollen. Les ferments qui sont dans le nectar vont donc ensemencer les pelotes. Cette pratique, digne de l’industrie alimentaire, est en fait maîtrisée par l’abeille depuis plusieurs millions d’années.

Celui de ciste, particulièrement, présente une grande quantité de ferments lactiques appartenant à la famille des lactobacilles à « effet probiotique », alliés d’une flore intestinale équilibrée.

En consommant du pollen frais, on apporte des « bonnes bactéries » à notre microbiote. On prévient ainsi les risques de dysbiose responsable de pathologies intestinales, de grande fatigue et d’un risque d’infections accru.

De nombreuses études ont d’ailleurs démontré qu’une amélioration de la flore intestinale renforce l’immunité localisée en grande partie (70%) autour de nos intestins. Le pollen de ciste va augmenter nos défenses naturelles, notamment lors des changements de saison.

Il contribue également à consolider la muqueuse de l’intestin pour lutter contre la porosité intestinale. Les jonctions serrées des cellules de l’épithélium intestinal s’écartent et laissent passer de grosses molécules indésirables dans l’organisme, risquant d’entraîner de nombreux désordres : dérèglement immunitaire, problèmes ostéoarticulaires, inflammations, allergies.

En apportant de la vitamine E et des caroténoïdes, le pollen de ciste participe à consolider ces jonctions favorisant une barrière sélective compétente, nous permettant aussi de mieux profiter des micronutriments précieux de notre alimentation. Une étude animale a d’ailleurs démontré que la consommation de pollen de ciste frais a permis de réduire significativement l’inflammation dans un modèle de maladie coeliaque comparativement au pollen de ciste sec.

Le pollen de ciste est le seul produit qui dynamise à la fois la muqueuse et la flore intestinales, grâce à une synergie entre un système microbien complexe et un ensemble de micronutriments antioxydants. Le tout fonctionne parce que la microflore du pollen congelé et ses micronutriments sont « vivants ».

Comment le prendre ?

En cures régulières (3 à 4 par an) ou bien quotidiennement en cas de problèmes chroniques. Il se prend à raison d’une cuillerée à soupe, au cours du petit déjeuner. Pour une assimilation optimale, il est recommandé de l’associer avec des fruits de saison en le saupoudrant sur une compote, une salade.

Du pollen congelé à l’état frais ou du pollen sec ?

Le pollen à l’état frais est un aliment cru, très complet et complexe. Si il est séché, beaucoup de ses micronutriments sensibles à la chaleur comme ses précieux lactoferments seront détruits. La congélation et la mise sous atmosphère contrôlée permettent de conserver l’intégralité de ses qualités nutritionnelles et organoleptiques et assurent sa biodisponibilité.

Dans la pharmacie des abeilles, en cas de constipation, pensez aussi au miel ! Grâce à ses propriétés laxatives douces, le miel peut aider à retrouver un transit de qualité. Grâce à sa haute teneur en sucre, il crée un appel d’eau vers la lumière intestinale. Préférez celui d’acacia le plus réputé pour cette indication à raison de deux cuillerées à café de miel dans 1 tasse d’eau froide par jour.

En cas d’infection intestinale, la propolis sera également votre alliée grâce à ses actions anti infectieuse et immuno-régulatrice. Préférez les gélules pour une diffusion des principes actifs au niveau intestinal et optez pour la propolis de peuplier qui a également une action anti inflammatoire.

Texte : Fabienne Velozo – Pollenergie