Parfois, la première action à prendre est celle… de prendre du temps pour soi ! Il ne s’agit pas ici d’oublier famille, amis et de partir vivre dans une grotte. Mais il est essentiel de revenir à soi afin de déterminer ses priorités. Car à trop vouloir être au four et au moulin, on est nulle part et l’on peut passer totalement à côté de ce qui a vraiment de l’importance pour nous.

Texte : Isabelle Fayole – Enseignante de Yoga Vinyasa

Est-ce que votre pratique sur le tapis peut vous aider à mieux gérer vos obligations ?

Eh bien ! oui. Comment ? En trouvant une meilleure organisation. Et cela peut sembler paradoxal mais une bonne organisation permet de lâcher prise. En même temps, trouver une bonne organisation n’est possible qu’avec un esprit calme.

C’est un cercle vertueux ! En tout cas, c’est l’idée ! Car prendre du temps sur votre tapis, vous recentrer sur votre souffle vous permettra ensuite de prendre du recul et, peut-être, de meilleures décisions.

En pratique

La rentrée de septembre, c’est le moment des bonnes résolutions, comme en janvier ! Et pour vous créer un espace « yoga » pour méditer, respirer ou faire quelques postures, une des meilleures astuces c’est de laisser votre tapis déroulé au sol (si vous avez assez de place). En passant devant votre tapis, cela vous fera penser qu’il est peut-être temps de faire une pause ! Ne serait-ce que cinq minutes où, en position assise, vous observez votre respiration. Cela amène de la clarté à notre esprit afin de mieux réfléchir.

Un outil extraordinaire : l’intention !

Une intention, c’est quoi ?

En début de séance je propose souvent aux élèves de placer une intention pour leur pratique. Je leur indique qu’ils peuvent se relier à un objectif qui leur tient vraiment à cœur. Attention, ce n’est pas acheter le dernier modèle de téléphone ! C’est se relier à un projet ou objectif qui a beaucoup de sens pour eux. Donc une intention peut être très concrète !

Mais parfois, c’est un peu compliqué de se relier à quelque chose d’aussi concret, car notre mental peut reprendre le dessus. Alors on peut se relier à une valeur qui représente beaucoup pour nous. L’idée derrière cette intention est de « l’ancrer » en nous. Et ainsi, en prenant le temps de notre séance pour y penser, nos choix futurs en dehors du tapis seront guidés et auront plus de chances de se relier à cette intention. Et moins par nos peurs ou nos doutes. On chasse le « mauvais » par le « bon » !

En pratique

Voici un « guide » pour trouver votre intention. Une fois que vous avez bien compris, ce sera plus facile à mettre en place. Au bout de quelques fois, votre intention du jour viendra plus naturellement.

Avant votre séance de yoga « personnelle », prenez un temps pour respirer. Concentrez-vous sur votre respiration pour d’abord apaiser le mental. Puis pensez à un projet qui vous tient particulièrement à cœur, cette chose qui vous anime chaque matin. Pour certaines personnes ce sera très concret, voire « basique » (ses enfants, son travail, voire le soleil, même prendre un petit déjeuner !)…

Et pourtant derrière chacune de ses pensées il y a l’amour pour ses enfants, la motivation dans son travail, le besoin de se connecter à la nature, la joie simple de boire son petit café du matin. Et cela permet peut-être d’avoir plus de patience envers ses enfants, son conjoint. De travailler avec un regain d’énergie. D’apprécier le simple rayon de soleil ou ce café, d’être capable de trouver la joie ici et maintenant.

Pour d’autres personnes, c’est parfois plus abstrait, cela peut être en lien avec des valeurs, quelque chose qui ne touche pas forcément à l’individu directement. Par exemple, si on pense à l’écologie : agir pour que la planète soit moins polluée commencera en effet par changer notre comportement, ce qui fera boule de neige dans notre entourage.

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises intentions, à partir du moment où vous vous reliez à quelque chose sur laquelle VOUS avez un impact. C’est l’idée derrière cette intention, ne plus être spectateur de sa vie mais réellement acteur !

POUR ALLER PLUS LOIN…

Parfois, en yoga, on se relie aussi à notre « SANKALPA« . Je garde volontairement le terme sanskrit car il est difficile de le traduire en français.« Sankalpa » est composé de « kalpa », c’est-à-dire vœu, ou la règle devant être suivie avant toutes les autres. « San » fait référence à une connexion avec une vérité supérieure.

Donc, ce que notre sankalpa représente est le sens profond de notre vie. Une sorte de « mission de vie »… Il diffère donc bien d’une résolution du Nouvel An, abandonnée au bout de quelques semaines si ce n’est quelques jours. Dans un monde idéal, notre sankalpa ne demanderait pas d’efforts à être suivi car il correspondrait à notre véritable nature. Mais nos vies sont remplies de petites obligations, plus ou moins pénibles, plus ou moins acceptées qui nous empêchent parfois de suivre nos rêves.

En pratique : comment trouver son sankalpa ?

S’il ne vient pas à vous naturellement (rassurez-vous, c’est souvent le cas) voici quelques pistes :

  • Écoutez cette petite voix en vous qui vous guide vers certaines activités, certains métiers, certaines rencontres. Parfois on n’ose pas, stoppé net par des peurs, des doutes ou des jugements. Autorisez-vous à un peu plus l’écouter !
  • Une fois que vous acceptez cette « voix », accueillez-la sans vous souciez de ce qui est possible ou pas.
  • Maintenant, analysez un peu plus votre sankalpa en choisissant une action ou un domaine de votre vie où cette « voix » pourrait s’exprimer concrètement. Et commencez à mettre en place des petits pas pour « tendre » vers la réalisation de votre sankalpa.
  • Il se peut qu’il ne soit pas atteignable : si par exemple vous choisissez l’honnêteté, même si on veut être entièrement honnête, parfois il faut choisir la demi-mesure pour pouvoir continuer à avancer.

J’adapte ma pratique de yoga à l’automne

 

Si vous débutez en yoga, choisissez un cours qui vous semble « logique » au niveau de votre emploi du temps, ce sera plus facile de vous y tenir. N’hésitez pas à tester plusieurs cours de manière à trouver la ou le prof qui vous convient. En yoga, c’est beaucoup une histoire de feeling !

  • De plus il y a de nombreux cours de yoga ! Trouvez le style qui vous convient, entre un yoga dynamique, doux, plutôt concret ou porté sur les énergies, vous avez l’embarras du choix.
  • Pour ne pas oublier ce rendez-vous avec vous, préparez votre tapis directement déroulé si vous pratiquez à la maison. Ou dans un sac près de l’entrée si vous prenez un cours dans la journée. Cela agira comme un « rappel ».
  • Que ce soit sur votre tapis de yoga ou en début de journée, prenez l’habitude de placer une intention pour la journée, ou pour votre séance de yoga comme on l’a vu. Cela vous aidera à « survivre » aux périodes surchargées de la rentrée et de la fin d’année…
  • Pendant la saison de l’automne, il est bon de « ralentir » et de commencer à vous tourner vers l’intérieur. Pour cela, dans votre pratique, adoptez un rythme un peu plus lent dans vos mouvements. Soyez plus dans la conscience de ce qui se passe dans votre corps, cela vous ancrera davantage dans le moment présent.
  • Intégrez ou pas des moments de méditation après ou avant votre pratique. L’automne est un moment compliqué car très chargé et justement, la méditation vous permettra de réellement vous poser. Les bienfaits de la méditation sont multiples et touchent de nombreux aspects de la vie ! Pour ma part, je sais que la méditation m’aidera (souvent) à prendre de meilleures décisions.
  • L’automne offre encore de jolies journées. Peut-être l’occasion de pratiquer en extérieur en observant les feuilles tomber des arbres et la lumière si particulière de cette saison. C’est tellement apaisant ! Prévoyez simplement un plaid et une bonne paire de chaussettes.