Maladie de Lyme, l’inconnue mondialisée…

Texte : Jean-Patrick Bonnardel – Pharmacien, homéopathe, phytothérapeute et oligothérapeute

La maladie de Lyme est sous-estimée, mal identifiée, mal diagnostiquée, mal soignée. Or la pandémie mondiale qui inquiète aujourd’hui l’OMS à son sujet est une menace pour nous tous, amoureux de la nature, promeneurs du dimanche, ramasseurs de champignons, randonneurs, campeurs, chasseurs, pêcheurs… Jean-Patrick Bonnardel a le mérite de nous alerter dans ce livre écrit en connaissance de cause puisqu’il est lui-même concerné dans sa chair depuis plusieurs années. Il sait de quoi il parle.

Cette maladie est transmise à l’homme avec la morsure d’une tique infectée par des borrélies qui sont des bactéries spirochètes proches de celles provoquant la syphilis, ce qui n’est pas sans nous faire réfléchir quant à sa gravité. Malheureusement cette infection peut évoluer sur plusieurs mois, plusieurs années, plusieurs décennies même, les borrélies ayant la capacité à se camoufler dans un état physiologique de veille qui les rend invisibles au système immunitaire.

livre jean patrick bonnardel maladie de lyme traitements alternatifsLes conséquences sont multi viscérales et multi-systémiques, affectant l’ensemble de l’organisme. Il s’ensuit de multiples pathologies qui sont évoquées dans le livre. Cela fait peur !

À l’aube du XXe siècle fut décrit par le dermatologue suédois Arvid Afzelius un érythème migrant en forme d’anneau circulaire rouge. Mais il fallut attendre le début des années 80 pour que Willy Burgdorfer, dans la région de Lyme (Connecticut) lie cette acrodermite à la morsure d’une tique. Si on n’est pas soi-même atteint, on a du mal à imaginer les dégâts physiologiques de cette peste de Lyme et Jean-Patrick Bonnardel a eu raison de commencer son livre avec un avant-propos évocateur : « C’est vous qui en parlez le mieux ».

 

Une récente interview de la chanteuse canadienne Avril Lavigne fait réfléchir. Atteinte par la maladie de Lyme à un stade avancé et venant d’être immobilisée pendant 5 mois, clouée au lit, elle témoigne ainsi :

« J’avais l’impression que je ne pouvais plus respirer. Je ne pouvais plus parler ni bouger, ni me doucher pendant une semaine entière car je n’arrivais pas à me tenir debout. Je pensais que j’étais en train de mourir. »

Ce livre nous concerne tous car les tests sérologiques servant à diagnostiquer la maladie de Lyme ne sont pas fiables et d’innombrables personnes qui se sentent très fatiguées pourraient être infectées sans le savoir. A propos de ces tests comment ne pas parler du combat de cette pharmacienne de Strasbourg, Viviane Schaller, dont le laboratoire d’analyses biologiques vient d’être fermé au prétexte qu’elle ne se satisfaisait pas des tests habituels conçus aux Etats-Unis pour des souches américaines, les souches européennes étant différentes, proposant un test alternatif plus fiable mais non reconnu par l’Agence régionale de santé d’Alsace.

L’ignorance et l’immobilisme du monde médical sont pourtant en grande partie responsable des difficultés à triompher de cette maladie. Or il est vrai que des alternatives existent. Voilà pourquoi ce livre est si important. Après avoir évoqué les problèmes dans la première partie, Jean-Patrick Bonnardel nous expose ses solutions alternatives dans la seconde partie. En sa qualité de pharmacien, homéopathe, phytothérapeute et oligothérapeute, il nous propose un ensemble de protocoles naturels associant plantes médicinales, huiles essentielles, homéopathie, élixirs floraux, argent colloïdal. Cet ouvrage majeur vous permettra de mieux connaître la maladie de Lyme afin de pouvoir la vaincre.

 

Maladie de Lyme et gemmothérapie

 

gemmothérapie bourgeon

Par Philippe Andriane – Président de la fédération européenne d’herboristerie (www.feh.be) et de l’association internationale de gemmothérapie (A.I.G)

La gemmothérapie nous propose diverses solutions qui agissent chacune de façon complémentaire. Il faut mentionner que la prolifération des parasites de type acariens et tiques semble favorisée par l’augmentation des fréquences électromagnétiques de notre environnement (électro-smog). En outre, une voie d’action de lutte contre la bactérie Borrelia est l’écosystème intestinal, responsable d’une grande partie de notre système immunitaire.

1/ Le complexe peuplier ou complexe défense n°18 – PEUPLIER

Depuis Dioscoride, Galien et N. de Myrepse, la littérature de phytothérapie fait état des propriétés antiseptique, antibactérienne, antifongique et anti-inflammatoire du bourgeon de Peuplier. Ainsi, Galien préparait un remède émollient à base de bourgeons frais macérés dans l’huile et exposés au soleil.

Nicolas de Myrepse, célèbre pharmacologue byzantin du 13ème siècle, préparait le fameux « Unguentum Populeum », utilisé en onction pour procurer le sommeil, comme antiinflammatoire pour calmer les maux de tête et la fièvre, et comme cicatrisant pour soigner les gerçures et les crevasses.

Les travaux de recherche scientifique ont permis de mettre en évidence les propriétés antibiotiques des extraits de bourgeons, notamment celles du peuplier, par une méthode de mesure dérivée des antibiogrammes : le gemmogramme. Les propriétés antiseptiques des bourgeons de Peuplier, sont reconnues proches de celles de la propolis, en raison de la présence de résines et de cires anti-oxydantes qui protègent le bourgeon.

Ce sont des flavonoïdes tels la pinocembrine, l’apigénine, la galangine, etc.. qui sont responsables de cette activité.

2/ Les bourgeons d’aulne – L’AULNE

Préparés sous forme de macérat glycériné concentré, étaient considérés par le Dr. Henry, comme l’antibiotique de la gemmothérapie (n’oublions pas que le bois d’aulne est résistant à la pourriture et, de ce fait, était utilisé dans la construction des fondations des cités lacustres).

En agissant comme anti-viral, anti-bactérien et antibiotique, l’association de ces 2 « compères-bourgeons » agira efficacement dans la maladie de Lyme. Ce complexe de macérat concentré de bourgeons se prends à raison de 15 gouttes chaque jour matin.

Dans le cas de la maladie de Lyme, le complexe Peuplier peut être associé au bourgeon de noyer, au complexe intestinal et au complexe immunité, ainsi qu’au complexe anti-allergique n°1.

3/ Le bourgeon de noyer – NOYER

Il est bien connu en gemmothérapie pour son rôle de restaurateur de l’hygiène intestinale, car il agit à la fois sur l’intestin grêle et sur le gros intestin (colon).

Sa richesse en polyphénols explique son activité antiparasitaire, anthelminthique et anti-oxydante. Il exerce une action tant sur les bactéries gram– que gram+, ainsi que sur les levures pathogènes.

Ces constatations justifient son emploi dans la maladie de Lyme car il agit comme détoxifiant intestinal et hépatique. Au niveau du système immunitaire, il agit dans les pathologies caractérisées par une hyper-gamma globulinémie.

Il présente également une action dans les pathologies articulaires et cutanées chroniques, souvent articulaires et cutanées chroniques, souvent présentent dans la maladie de Lyme. Il a été récemment employé dans la fibromyalgie et dans les effets secondaire du virus Chikungunya (www.aplamedom.org).