Texte : Sylvie Alran Bauer – Formatrice et praticienne en aromathérapie holistique et énérgétique

Le ventre, notre « second cerveau », comprend des millions de neurones qui ont le pouvoir d’influencer la digestion. Il utilise son propre langage et s’exprime sous forme de symptômes physiques tels nausées, vomissements, constipation, diarrhée

La respiration d’huiles essentielles peut avoir un impact rapide sur nos deux cerveaux. Lors de difficultés à gérer une situation stressante, le système nerveux sympathique* prend le dessus. L’activité digestive est ralentie: l’estomac se vide moins vite, la motricité de l’intestin grêle est affectée.

L’estomac peut se nouer quand des émotions intenses nous submergent. Ces dernières sont susceptibles d’entraîner l’apparition de nausées, vomissements, diarrhée ou au contraire de freiner voire bloquer le fonctionnement du système digestif.

Des huiles essentielles à la digestion

Les huiles essentielles soulagent les nausées et les douleurs abdominales car elles sont antispasmodiques, apaisantes et relaxantes.

Elles facilitent la digestion et provoquent l’expulsion des gaz intestinaux. Leurs propriétés anti-infectieuses (bactérienne, virale, fongique) les rendent précieuses dans les pathologies intestinales. Enfin, elles respectent la flore intestinale.

Quelles huiles essentielles utiliser ?

Le choix dépend de votre objectif…

Pour dynamiser sa digestion

  • L’essence de citron et l’huile essentielle de gingembre sont vos alliées.L’huile essentielle de gingembre est un tonique général et digestif : elle augmente l’activité des enzymes digestives, stimule le péristaltismeintestinal** et provoque l’expulsion des gaz.
  • L’essence du zeste de citron est à la fois dépurative et fortifiante. Elle soulage l’hyperacidité. Gingembre et citron sont tous deux actifs en cas de candidoses. Si vous êtes sujet aux nausées, respirer une goutte d’huile essentielle de gingembre ou de citron sur un mouchoir s’avère très efficace.

    huile essentielle de citron et gingembre

Pour se détendre

  • Choisissez une huile essentielle aux vertus apaisantes, par exemple camomille noble, ylang-ylang, lavande vraie, marjolaine à coquilles, orange douce, vétiver.Toutes ces huiles favorisent le relâchement des tensions et ont des propriétés antispasmodiques.
  • L’ylang ylang amène le lâcher-prise et une détente profonde qui aident notamment à se libérer de la constipation.Vous pouvez les respirer et les utiliser en automassage du ventre. Massez-vous le ventre en douceur dans le sens horlogique en partant du nombril. Dans cette palette, celle que vous préférez a de fortes chances de se révéler la plus bénéfique. Sous peu viendront le changement et le retour au calme.

Repas et huiles essentielles

repas brocoli poulet carotte

Prendre ses repas sous stress amène une mauvaise digestion.

Dans le cycle de la digestion, manger et boire sont les seules choses que nous faisons consciemment. Les étapes suivantes ne peuvent guère être contrôlées.

Pour optimiser votre digestion, la vigilance avant, pendant et après les repas est essentielle. Prendre une minute avant le repas pour observer vos états émotionnel et mental peut vous épargner de nombreux désagréments.

  • Si les pensées se bousculent dans votre tête ou que votre estomac est contracté, choisissez une huile essentielle apte à vous détendre. Prenez quelques instants pour l’inhaler : respirez profondément et lentement par le ventre, trois fois de suite minimum. Le retour à l’équilibre sera votre récompense.
  • Après le repas, votre système digestif vous envoie des signaux. Vous éprouvez lourdeur, ballonnement, reflux, brûlure d’estomac ? Respirer l’essence de citron aura un impact positif sur votre digestion, elle amènera la clarté d’esprit et diminuera la fatigue quelquefois ressentie à ce moment de la journée. L’ingestion d’une goutte d’huile essentielle de citron dans une cuillerée de miel ou d’huile végétale vierge de première pression à froid en renforcera les effets.
  • Si vous avez eu des échanges qui vous ont déstabilisé ou qui ont créé un inconfort émotionnel, respirez ou appliquez sur la zone de l’estomac ou le poignet une huile essentielle apaisante après l’avoir diluée dans une huile végétale vierge de première pression, comme l’amande douce. Le dosage conseillé est de 5 %, c’est à dire 8 gouttes pour un flacon ou un roll on de 5 ml. Cette pratique simple et rapide à mettre en oeuvre est très efficace.

Hydrolats au secours de la digestion

hydrolats

Les hydrolats*** peuvent également être d’un grand secours pour améliorer votre digestion.

Les herbes ou graines aromatiques sont les plus appropriées : basilic doux, menthe poivrée, coriandre, aneth. Ils sont très bénéfiques par voie orale. Contrairement aux huiles essentielles, ils sont solubles dans l’eau, ce qui facilite leur usage par voie orale, en bain de bouche et dans le bain. En outre, ils sont bien tolérés par la muqueuse digestive.

Administrez-vous une cuillerée à café d’hydrolat dans un verre d’eau non glacée et non gazeuse ou une cuillerée à soupe dans un litre d’eau. Si les troubles digestifs se répètent, effectuez une cure de 21 jours. Il est conseillé d’utiliser les hydrolats dans les trois mois après ouverture et de les conserver au réfrigérateur. Soyez à l’écoute des messages de votre ventre. Plus vite vous agissez, plus vite se dissiperont les troubles.

Les liens avérés entre notre ventre et notre cerveau devraient nous inciter à prendre soin de notre digestion avant de souffrir de troubles chroniques détériorant nos santés morale et physique. La joie de vivre pourra ainsi (re)prendre place dans nos vies.

* Partie du système nerveux qui correspond à la mise en alerte du corps humain.
** Contractions musculaires permettant aux aliments de progresser au sein du tube digestif et jusqu’au rectum.
*** Eau imprégnée de molécules aromatiques issue de la distillation de plantes aromatiques.

 

Attention : les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants. Si vous avez le moindre doute, rapprochez-vous de votre professionnel de santé.