Véritable casse-tête, mais également vraie source d’inquiétude pour les parents, faire manger des fruits et légumes aux enfants ne devrait pourtant pas être un souci. D’un point de vue éducation, il est utile de rappeler que les parents doivent montrer l’exemple et que des parents boudant les végétaux auront du mal à introduire les fruits et légumes au quotidien dans l’alimentation des enfants.

Texte : Céline Touati – Naturopathe, nutrithérapeute

 

Baisser les bras ou essayer de camoufler les légumes dans des plats du type gratins, quiches, purées ou glaces, ne sont pas de bonnes solutions. Ils sont souvent trop lourds, trop gras ou trop sucrés… Et puis en camouflant le goût, on n’éduque pas les papilles.

Le vrai problème de ces vraies fausses bonnes méthodes, c’est qu’à la fin, nos enfants n’ont pas les bonnes vitamines et oligo-éléments nécessaires à leur santé au quotidien. L’alternative facile consiste alors à leur proposer un smoothie équilibré de fruits et légumes crus, qui conserve donc quasiment l’intégralité des nutriments en comparaison aux végétaux cuits.

L’astuce Naturelles

Le principe est simple : mélanger des fruits et légumes dans un blender (un mixeur à soupe ou cocktail) et boire un verre au goûter et à l’apéritif, juste avant le dîner par exemple. Cette technique a un côté ludique et festif pour les enfants, mais elle est aussi une solution pour utiliser des fruits et légumes achetés en trop grande quantité et ainsi éviter le gaspillage alimentaire.

Cette méthode offre également une possibilité d’imagination à l’infini et ceci au fil des saisons. Gardez juste en tête qu’il convient de privilégier les fruits et légumes biologiques bien entendu et essayer de garder les proportions d’environ 80% de légumes et 20% de fruits. N’hésitez pas non plus à utiliser des aromates, herbes et épices mais bien sûr sans ajout de sel ou sucre.

 

Nos smoothies simples et libres 100% naturels ! (A adapter avec vos enfants bien entendu)

enfant avec un smoothie banane

 

Riche en fibres

  • 1 tasse de fraises (au printemps sinon en surgelées)
  • 2 bananes
  • 1/2 salade romaine
  • 2 tasses d’eau de source ou filtrée

Pour se booster

  • 4 kiwis
  • 1 banane
  • 3 branches de céleri
  • 2 tasses d’eau de source ou filtrée

Pour aider à la production de fer et donc combattre les infections

  • 6 pêches (l’été sinon en surgelé)
  • 2 poignées de feuilles d’épinards
  • 2 tasses d’eau de source ou filtrée

Pour stimuler l’organisme

  • 2 mangues
  • 1 bouquet de persil
  • 2 tasses d’eau de source ou filtrée

Pour stimuler l’immunité

  • 4 poires
  • 5 feuilles de chou frisé (ou chou Kale)
  • 1/2 botte de menthe
  • 2 tasses d’eau de source ou filtrée

Pour aider le foie à filtrer les toxines

  • 1/2 botte de persil
  • 4 pommes
  • 1 banane
  • 2 tasses d’eau de source ou filtrée
  • le jus d’1/2 citron doux

Pour apaiser

  • 1 laitue romaine
  • 1 banane
  • 1 poignée de feuille de menthe
  • 1 tasse d’eau de source ou filtrée

 

Pour faciliter la digestion

  • 1/2 chou vert
  • 1/3 d’ananas
  • 2 mangues
  • 25g de gingembre

Pour désacidifier le foie

  • 2 poignées de chou frisé (ou Kale)
  • 1 pomme
  • 2 brins de menthe verte
  • le jus d’1/2 citron jaune

Pour purifier

  • 1 avocat
  • 1/2 concombre
  • 1 poignée de feuilles de persil (plat ou frisé)
  • 2 brins d’aneth
  • Le jus d’1/2 citron jaune

Variantes : pour atténuer un peu le goût des fruits et légumes et pour composer un smoothie plus riche et plus onctueux, vous pouvez également transformer ces jus en sorte de milk-shake, c’est-à-dire en ajoutant ou en remplaçant l’eau par du lait végétal (d’amande ou d’avoine par exemple).

smoothie fraise illustration