Texte : Carole Prost / Naturopathe, formatrice, conférencière

 

1/ La pêche (PRUNUS PERSICA)

La pêche fait partie de la famille des rosacées et vient de Chine. Le pêcher y aurait été domestiqué il y a 5 000 ans, probablement en même temps que l’abricotier. Les fouilles archéologiques ont permis de trouver des vestiges datant de 4 000 ans avant notre ère.

La pêche contient des composés phénoliques aux propriétés antioxydantes qui ont la capacité d’empêcher l’oxydation du « mauvais cholestérol », ainsi que des caroténoïdes, des fibres et des vitamines B3, C et E, ainsi que du phosphore, du cuivre et du fer. La pêche est un aliment alcalinisant nutritif, énergétique et rafraîchissant. Elle est utile en prévention des maladies cardiovasculaires, diabète et constipation.

Consommation : s’utilise crue en collation, en jus, purée, coulis, compote, dans les salades de fruit, sorbet et dans de nombreux desserts. Elle s’utilise aussi cuite avec les viandes.

 

Recette de crumble aux pêches

crumble aux pêches fruits d'été

 

 

Ingrédients

  • 6 pêches mûres à point
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre ½ sel
  • 100 g de sucre roux
  • 100 g de noisettes concassées

Préchauffer le four à 180°C. Éplucher les pêches et les couper en 2 pour enlever le noyau, les détailler en quartiers. Les mettre dans un plat à four. Les arroser du jus de citron et poudrer de sucre.

Préparation du crumble : mettre la farine dans un saladier puis ajouter le beurre froid coupé en petits morceaux. Mélanger avec les doigts pour obtenir de grosses miettes. Ajouter le sucre et les noisettes. Répartir ensuite le crumble sur les pêches à l’aide d’une fourchette. Mettre au four 25 à 30 min. Servir tiède.

 

2/ La fraise (FRAGARIA X ANANASSA)

De la famille des rosacées, la fraise est originaire à la fois d’Asie, d’Europe et d’Amérique. Sur ces trois continents, on en a dénombré environ 35 espèces qui témoignent de la diversité des climats où la plante s’est établie. Nos ancêtres du Néolithique la consommaient et, 1 000 ans avant notre ère, les Romains la cultivaient dans leurs jardins.

Toutefois, elle ne fera l’objet d’une véritable culture commerciale qu’à compter du XVe siècle. Les flavonoïdes sont les principaux composés phénoliques présents dans la fraise. Ils donnent la couleur rouge des fraises et sont parmi les composés qui contribuent le plus à sa capacité antioxydante. Parmi les flavonoïdes, on retrouve les anthocyanines.

La fraise est riche en acide ellagique, un composé phénolique de la famille des tanins. Elle contient aussi de la vitamine C et du manganèse. La fraise est très indiquée pour les maladies chroniques et les maladies du tube digestif, elle est aussi rafraîchissante et reminéralisante.

Consommation : Dans les coulis, les glaces, les sorbets, les granités, les compotes et les confitures. Dans les cakes, gâteaux, muffins, tarte mais aussi crue au goûter avec du fromage blanc de brebis et un trait de vinaigre balsamique…

 

 

panacotta fraises

Recette de panacotta au lait de coco, coulis de fraises au poivre de Sichuan

 

 

Ingrédients

  • 1 boite de lait de coco
  • 6 c à soupe de sirop d’agave
  • 250g de fraises
  • poivre de sichuan
  • 2g d’agar agar

Laver et équeuter les fraises, les mettre dans une casserole avec 3 c à soupe de sirop d’agave. Laisser compoter 10 minutes, recueillir le jus.

Ouvrir la boite de lait de coco et recueillir la crème dans le bol d’un mixer. Ajouter le jus des fraises et 3 c à soupe de sirop d’agave. Mettre le jus de coco dans une casserole avec l’agar agar. Porter à ébullition 2 minutes et ajouter dans le bol du mixer.

Mixer et couler la préparation dans des verres. Mettre au frais 2 heures. Mixer le coulis de fraises. Au moment de servir, étaler un peu de coulis sur chaque verre et saupoudrer avec le poivre de Sichouan.

3/ Abricot (PRUNUS AMERNIACA)

L’abricot est originaire de la famille des rosacées, il vient du nord-est de la Chine et aurait été domestiqué il y a 4 000 ans par une peuplade chinoise qui a sélectionné des variétés particulièrement
riches en sucre. Il y a plus de 2 000 ans, les légionnaires romains l’introduiront en Grèce et en Italie.

Toutefois, il n’arrivera en France qu’au XVe siècle et sa culture ne s’y établira véritablement que 3 siècles plus tard. À peu près à la même époque, les missionnaires espagnols l’implanteront dans le sud de la Californie, où il sera rapidement adopté.

L’abricot contient beaucoup de beta carotène (vitamine A), mais aussi des vitamines B, notamment la B9 et de la B5, vitamine C et K. C’est une source de magnésium et cuivre ainsi que de nombreux autre minéraux et oligo-éléments. Mais c’est sous sa forme séchée que l’abricot va donner la plus grande richesse en fer. Il contient également de nombreux antioxydants (notamment les flavonoïdes). C’est donc un fruit très nutritif, équilibrant nerveux, rafraichissant et anti anémique. Il est indiqué pour combattre les asthénies physiques et intellectuelles, améliorer la récupération des convalescents.

Consommation : cru et mûr, séché bio, jus, compotes. En cuisine il s’accommode aussi bien avec le sucré ou le salé mais attention il reste acide en bouche.

 

Recette de mousse de tofu soyeux abricots-thym

 

mousse d'abricot et tofu soyeux

 

 

Ingrédients

  • 500 g d’abricots
  • 80 g de sucre roux
  • 1 branche de thym
  • 1 c à soupe de purée d’amande complète
  • 1 bloc de tofu soyeux de 400g

Laver les abricots, les dénoyauter et les couper en morceaux. Les mettre dans une casserole avec le sucre et le thym et laisser compoter 20 minutes. Enlever le brin de thym. Mixer la compotée avec le tofu soyeux et la purée d’amandes.

Verser dans des ramequins et laisser au froid pendant 2 heures au moins.