Par Delphine Guilloux Naturopathe Irridologue

La chaleur est là, enfin l’été arrive… tout le monde se réjouit, sauf que pour vous, les ennuis commencent : jambes lourdes, varices, veines apparentes… chaleur rime avec plutôt avec horreur que bonheur. Une mauvaise circulation sanguine n’est pourtant pas une fatalité. Nous allons tenter de faire le point sur la question, et surtout vous donner la solution pour retrouver un peu de fluidité et de légèreté.

Que traduit une mauvaise circulation dans notre organisme ?

Notre système circulatoire est un circuit fermé dans lequel circulent 5 à 5,6 litres de sang (pour un adulte). Le sang irrigue 200 hectares de tissus toutes les minutes. Le corps entier est parcouru par 300 km de veines.

Ainsi, les varices sont des distorsions plus ou moins importantes des veines. Elles peuvent atteindre les membres inférieurs, mais aussi la zone anale (hémorroïdes).

Mais les troubles circulatoires ne sont pas uniquement dus à un ralentissement du retour veineux, mais bien en premier lieu à un problème lié à la circulation sanguine et lymphatique dans tout l’organisme. Le sang s’épaissit, il devient visqueux, notamment parce qu’il est surchargé en toxines. Le premier conseil sera donc d’éliminer ces toxines par un drainage du foie.

D’autres facteurs de risques sont à prendre en compte : L’hérédité – La sédentarité – Le stress– La constipationLa pilule contraceptive – L’excès de poidsLa chaleur – Certains vêtements et chaussures

La réponse NaturopathiqueCes problèmes circulatoires sont à prendre au sérieux car ils sont un signe d’engorgement de l’organisme, et peuvent être précurseurs de problèmes plus graves comme les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension, le surpoids ou le diabète.

-Le drainage hépatique

Cet organe a un rôle central dans la gestion des déchets et l’épuration de notre sang. A toute heure de la journée, il trie, recycle, stocke, purifie les données (aliments) qu’il reçoit. Pour bien fonctionner, il ne doit pas être surchargé. Les plantes comme le radis noir, l’artichaut, le chardon-marie, le boldo seront très efficaces pour l’aider à se débarrasser de ces toxines en surcharge. Le Desmodium est une plante à privilégier pour protéger le foie des surcharges.

-Alimentation

Les produits à base de blé provoquent dans l’organisme des déchets dits « à colle », qui s’agglutinent entre eux et créent de véritables bouchons sur l’autoroute empruntée par vos cellules, en provoquant des troubles circulatoires.

Le ralentissement ou l’arrêt du gluten va sensiblement améliorer cette circulation.

De la même manière, tous les produits industriels trop sucrés, trop salés et les produits laitiers vont provoquer beaucoup de toxines dans l’organisme.

Les traitements médicamenteux au long cours, le tabac ou l’alcool sont également une source importante d’intoxination, et donc de troubles de la circulation sanguine.

Ciblez les aliments contenant des vitamines B, C et E. Elles vont aider à activer la circulation, assouplir les vaisseaux et protéger le système circulatoire.

Hydratez-vous ! Inutile de boire 2 litres d’eau par jour, mais boire régulièrement (au moins toutes les 2 heures) est indispensable. N’oubliez-pas que lorsque vous avez soif, c’est que vous êtes déjà déshydraté !

-Aliments à privilégier : Les légumes crus et/ou cuits, Les viandes blanches ou volailles, Les poissons, Les œufs (bios si possibles), Les céréales sans gluten (millet, sarrasin, quinoa, petit épeautre), Les graines germées, Les herbes aromatiques fraîches, Oignons, ail, échalotes, Fruits frais et secs, Oléagineux et légumineuses, Les huiles vierges de première pression à froid riches en oméga 3 (lin, colza, cameline, courge, noix, noisettes).

-Soigner son système digestif

De nombreuses pathologies trouvent leur origine dans la perturbation de la flore intestinale. On peut donc y remédier en faisant une cure de probiotiques.

En effet, une flore perturbée a une influence sur la qualité du sang qui circule dans nos veines.

-Pratiquer une activité physique régulière

La gymnastique douce est plus conseillée pour les problèmes circulatoires : natation, vélo, yoga, Pilates.

Surélever ses jambes le plus possible dans la journée pour activer le retour veineux.

-La douche écossaise

Le principe bien connu de l’alternance douche chaude et froide est excellent pour stimuler la circulation. Toujours partir du pied jusqu’à l’aine.

-De nombreuses plantes à votre secours

 

La Phytothérapie

Le ginkgo biloba favorise la circulation sanguine périphérique et cérébrale, en favorisant entre autres la dilatation des vaisseaux sanguins. Il réduit aussi la viscosité du sang et protège les cellules nerveuses grâce à ses effets anti-oxydants.

La vigne rouge est un tonifiant veineux favorisant la sensation des jambes légères.

Le marron d’Inde augmente le tonus circulatoire et favorise le retour circulatoire.

La myrtille apporte une bonne circulation des microvaisseaux

Le mélilot jaune soulage les douleurs liées aux problèmes circulatoires

Le fragon ou « petit houx » comme le marronnier sont utilisés pour leurs propriétés veinotoniques contre l’insuffisance veineuse chronique.

 

La Gemmothérapie

Les bourgeons de plante sont très efficaces en cures de fond. Ainsi, je vous conseille particulièrement les bourgeons de marronnier, châtaignier (draineur lymphatique) et sorbier (tonificateur de la paroi veineuse).

 

L’Aromathérapie

Enfin, pour vous soulager rapidement, les huiles essentielles de menthe poivrée, cyprès de Provence vous seront d’un grand secours.

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est magique pour diminuer les veines ou vaisseaux apparents.

Voici une recette complète contre les varices :

Pour 50 ml de Gel d’aloe Vera :

H.E Menthe poivrée : 10 gouttes

H.E Cyprès de Provence : 10 gouttes

H.E Genévrier : 10 gouttes

H.E Hélichryse italienne : 5 gouttes

Conserver cette préparation au frais. Appliquer 2X/ jour sur les jambes en massant du bas vers le haut.