Par Gwénaëlle Carroz Le Guellec / Praticienne en Aromathérapie 

Comme tout un chacun, vous aspirez à vivre un hiver en pleine forme loin des problématiques respiratoires. Pour passer au travers du lot d’agressions habituelles, Naturelles vous invite à suivre les précautions de l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir » en utilisant les huiles essentielles ! 

 

La saison froide est là et le moment est venu de prendre de nouvelles habitudes salvatrices pour faire face aux changements de saison : baisse de la température et de l’ensoleillement, augmentation du confinement dans des espaces collectifs.

Pour cela, il suffit de mettre en place une protection efficace et soutenir l’immunité. Il est plus facile d’enrayer un début d’infection que d’intervenir lorsque celle ci a eu le temps de s’installer car elle dispose alors d’une bonne longueur d’avance avant même que les symptômes ne commencent à se manifester. Apprendre à être attentif aux signes que vous envoie votre corps sera une recommandation supplémentaire. Rendre difficile voire impossible l’installation de cette infection est le rôle essentiel des gestes préventifs : le but est de créer un espace non propice aux virus et bactéries.

Les actions préventives à mettre en place dès les premiers refroidissements  concernent essentiellement l’hygiène quotidienne. Tous les gestes proposés sont simples et faciles d’utilisation.

Voies respiratoires 

Chaque jour vous vous brossez les dents pour maintenir une sphère buccale équilibrée et combattre les bactéries. C’est le même processus pour les voies respiratoires : maintenir une hygiène nasale est primordiale pour empêcher les virus de s’installer et de se développer.

Les narines représentent la première ligne de défense contre leur pénétration et leur développement. Vous pouvez agir avec un spray nasal et plusieurs pulvérisations quotidiennes surtout si vous vous rendez dans des espaces publics. Le nettoyage au sérum physiologique ou à l’eau de mer est intéressant mais insuffisant. Il sera grandement amélioré pour une adjonction d’hydrolat de Thym à linalol pour une action anti virale plus efficace : 2/3 de sérum ou d’eau de mer et 1/3 d’hydrolat. Pensez à vérifier la qualité de l’hydrolat qui se conserve toujours au réfrigérateur.

Une autre astuce est le stick inhalateur à réaliser soi même à base d’huiles essentielles : mettre 20 gouttes d’un mélange de Saro et de Sapin géant ou Sapin pectiné sur le coton. À respirer plusieurs fois par jour et à avoir toujours sur soi.

Hygiène des mains 

Les mains sont aussi à protéger et pour cela un bon lavage est toujours utile en rentrant chez soi. Quand cela n’est pas possible, le mieux est de disposer d’une solution à emporter partout. Voici une préparation d’un gel antiseptique des mains avec de l’aloé vera et une synergie d’huiles essentielles pour une action complète au niveau viral et bactérien. Prévoir une dilution à 10%, pour 100ml de gel, 90ml d’aloé vera, 3ml d’Arbre à Thé, 4ml de Bois de Hô, 3 ml de Palmarosa. Mettre cette préparation dans un flacon pompe et penser à l’avoir toujours sur vous et dans votre voiture pour toute la famille. De plus cela sent bon et vous saurez rapidement ne pas oublier ce geste préventif. À renouveler aussi souvent que nécessaire.

Assainir l’air 

Assainir l’air au quotidien avec une synergie d’huiles essentielles, si vous disposez d’un diffuseur vous pourrez mélanger Pin sylvestre et Orange ou Saro et Bergamote. 5 minutes de diffusion 3 fois par jour suffisent pour une action antimicrobienne.

De plus, ces notes olfactives participent à créer une ambiance propice à la relaxation, les agrumes apportent la touche ensoleillée au cœur de l’hiver et viennent faire face à la baisse de moral éventuelle et favoriser un état de détente.

Pour la gorge 

De nombreuses plantes aromatiques habitent vos jardins dont le Romarin et le Thym. Mais si vous n’en avez pas vous pouvez tout simplement diluer 1 à 3 gouttes d’huiles essentielles de Romarin à cinéole ou de Thym à thuyanol dans une cuillère de miel avec quelques gouttes de jus de citron pour réaliser une tisane et adoucir l’irritation de la gorge.

Deux huiles essentielles seront également vos alliées pour les maux de gorge, l’Arbre à thé et le Thym à thuyanol en application locale et en bain de bouche (1 goutte). Pensez à intervenir dès les premiers symptômes et de manière répétée pour enrayer efficacement la douleur.

Des gestes plus généraux 

L’application énergétique d’huiles essentielles peut venir compléter ces gestes. Notamment une application sur le méridien des poumons et sur les zones réflexes plantaires correspondant aux sinus et aux poumons. La préparation à réaliser est à base de 50ml de macérât de calendula ou d’huile végétale de votre choix et 40 gouttes de Saro ou Ravintsara.

L’ensemble de ces gestes renouvelés quotidiennement permet de mettre en place une protection efficace tout en apportant un soutien immunitaire grâce aux propriétés antivirales, antiseptiques et antibactériennes des huiles essentielles choisies. Passez un bel hiver au naturel !

G.C.L.G